Microsoft Office 365 au centre de l’organisation

Vous lisez votre courrier électronique avec Outlook, vous rédigez un courrier avec Word, vous ouvrez vite une feuille Excel pour faire un reporting…

 

Et n’oublions pas nos utilisateurs Mac bien sûr, la Suite OFFICE est utilisée par plus d’un milliard d’utilisateurs, tout comme Windows – d’ailleurs j’ai même Windows 10 sur mon MacBook Pro 😉 – .

Si tout un chacun connait relativement bien les piliers que sont Access, Word, Excel, Outlook, Publisher et Powerpoint composant le célèbre Pack OFFICE, nombre d’entre vous nous questionne sur la différence entre Office 2016 et Office 365. Peu connaissent bien les compléments ou Add-in, qui agrémentent d’autres fonctionnalités nos applications supports, voir même les applications tierces qui composent le fameux Pack Office. Delve, Flow, Forms, OneDrive, Planner, mais encore Sway, Teams, Yammer

Nous n’allons pas pouvoir tout décliner sur un simple article, aussi nous avons choisi de vous parler plus en détails de trois d’entre-elles :

  • Microsoft OneNote qui est une application à part entière,
  • To-Do qui est aussi une application dédiée
  •  Outlook Customer Manager, le complément du logiciel de messagerie qui remplace depuis deux ans Business Contact Manager, l’outil de CRM.

Bon ok… mais la différence entre 2016 & 365, elle est où?


2016 ou 365 ?

Vous êtes plutôt thé ou café ?

 

L’idée est de se demander si on préfère acheter une boite figée dans le temps, ou un mode Cloud locatif qui est toujours à jour.

C’est simple : vous achetez Office 2016, vous avez les applications de la suite 2016, point.

Avec 365, vous louez un service de mise à disposition de la suite Office, et vous bénéficierez de la suite dans sa dernière mise à jour.  Il n’apparaît plus la notion de Versionning telle qu’on la comprend jusque là. Comprenons bien que l’on « achète » un office 365 qui met à disposition un Office 2016.

 

HOULAAA, ce n’est pas clair !!!

Bon, on recommence…

Jusque là, on achetait notre Pack Office avec 32 disquettes de 3’5 ayant une capacité de 1, 44 Mo à l’époque du Pack Office 95 en boite, genre boite à chaussure 🙂 – vive le dvd et enfin le téléchargement – . La solution reste une licence à vie d’utilisation de la version du Pack Office que l’on vient d’acheter. Il y a bien les mises jour, et le débogage de la version en cours, mais uniquement sur celle achetée.

Si vous souscrivez une solution 365, vous honorez une location mensuelle ou annuelle, dans laquelle vous retrouvez votre Office 2016 avec une myriade de produits en complément et bénéficiant du cloud de Microsoft.

Et là s’intègre la mobilité, en faisant l’acquisition d’OFFICE 365, vous pourrez stocker dans le cloud disions nous, mais aussi de façon locale.

 

Prenons OneNote par exemple : vos classeurs, pages, notes, sont aussi bien stockés sur votre ordinateur que sur le cloud et se mettent à jour automatiquement. Donc je suis connecté au bureau et je renseigne mon dossier OneNote. J’éteints mon ordinateur, je prends ma tablette à la maison, je me connecte, et je retrouve mon dossier tel que je l’ai laissé en partant du bureau grâce au cloud. Et cela fonctionne aussi avec son smartphone !

Après reste le coût d’acquisition… Office 2016 reste moins élevé si vous envisagez de le garder plus de 3 ans, ce qui est majoritairement le cas.

En revanche vous aurez au bout de trois ans une solution dépassée, car moins d’évolutivité, en plus de richesses fonctionnelles limitées, ni de partage sur les devices Mobiles.

 


 

Bon maintenant revenons sur les compléments et applications tierces.

Si nous avons choisi OneNote, Outlook Customer Manager et To-Do, c’est qu’elles s’interfacent entres elles, un peu comme un ERP. Imaginez vos To-Do List dans une application : vous saisissez une tâche, et hop elle apparaît immédiatement dans vos tâches Outlook, qui sont dorénavant recentrées et listées dans Outlook Customer Manager.

Vous me suivez ?

Et là dans le journal – hum dans le web en fait – vous lisez un article qui intéresse potentiellement votre prochain contact, en un clic vous l’enregistrez dans OneNote où vous avez ouvert un dossier relatif à votre contact, client.

Vous recevez un mail : d’un clic vous l’envoyez également dans OneNote.

Vous saisissez l’intérêt ?

Tout s’interface, et quand on sait que tout est stocké dans le cloud avec OneDrive et Sharepoint, vous l’avez compris, toutes vos données sont accessibles à partir de votre tablette ou smartphone, même iPad ou iPhone il n’y a plus les clivages d’antan … enfin un peu moins 🙂

 

On vous dit tout ici pour OneNote, là pour Outlook Customer Manager, et To-Do sur nos articles dédiés.

 

Besoin d’autres conseils ? Contactez nous !

 

 

 
Aucun commentaire

Publier un commentaire